Les Palestiniens ont faim

Un demi-million de Palestiniens des territoires occupés ont besoin d'urgence d'une aide alimentaire, et un nombre équivalent ne peuvent plus se rendre à leur travail, que ce soit en Israël ou dans leurs champs, du fait de la situation militaire, a annoncé hier le Programme alimentaire mondial (PAM).

L'agence de l'ONU a déjà déclenché une opération d'urgence pour venir en aide aux plus démunis et lancé un appel à la générosité publique pour financer la moitié des 70 000 tonnes de vivres qu'elle estime indispensable de réunir d'ici la fin de l'année.


Selon le PAM, la moitié de la population des territoires occupés vit en dessous du seuil de pauvreté, avec moins de deux dollars par jour. Depuis l'offensive israélienne dans les villes autonomes, en avril, la situation, déjà critique, est devenue «très alarmante», a déclaré le directeur régional du PAM, Khaled Adli.