Le Pentagone crée un commandement pour l'Afrique

Washington — Le Pentagone va se doter d'un commandement régional spécifique pour l'Afrique, une décision qui reflète l'inquiétude de Washington sur l'implantation d'organisations terroristes comme al-Qaïda dans certains pays du continent africain.

Le secrétaire américain à la Défense, Robert Gates, a précisé hier, lors d'une audition devant la commission du Sénat sur les forces armées, que ce commandement sera chargé de développer la coopération militaire avec les pays africains, d'apporter «un soutien à des missions non militaires» et de mener «des opérations militaires sur le continent africain» si elles sont décidées par le gouvernement américain.

Les États-Unis craignent que certains pays d'Afrique ne servent de sanctuaires à des organisations terroristes. Washington veut notamment empêcher l'Afrique de l'Est de prendre le relais de l'Afghanistan comme base arrière d'al-Qaïda.