Haniyeh veut un accord avec Abbas

Gaza — À la veille de la rencontre de La Mecque, le premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh, issu du Hamas, a souhaité lhier la conclusion d'un accord en vue de la formation d'un gouvernement d'union et d'un arrêt des affrontements entre factions qui ont fait 80 morts depuis décembre.

Invités par le roi Abdallah d'Arabie saoudite, Haniyeh et Khaled Méchaal, chef du bureau politique du mouvement islamiste, doivent s'entretenir aujourd'hui dans la ville sainte avec une délégation du Fatah emmenée par Mahmoud Abbas président de l'Autorité autonome. «Il peut y avoir des obstacles, mais nous confirmons que nous nous y rendons avec de réelles intentions de parvenir à un accord palestino-palestinien qui mettra fin aux tensions et renforcera l'unité nationale», a déclaré le chef du gouvernement. «Nous n'avons d'autre choix que de parvenir à un accord», a-t-il insisté, se félicitant du respect de la trêve conclue samedi soir par le Hamas et le Fatah.