Les talibans contrôleraient une ville afghane

Kandahar — Les autorités afghanes ont annoncé hier avoir perdu le contrôle de la localité de Musa Qala, dans le sud de l'Afghanistan, où un «accord de paix» controversé avait été conclu il y a quatre mois, après une attaque perpétrée avant l'aube par les talibans.

Par ailleurs, une vingtaine de talibans ont été tués hier dans des affrontements dans l'ouest et l'est du pays, selon un bilan de la police et de la coalition, invérifiable de source indépendante.

Une certaine confusion régnait hier soir sur la situation à Musa Qala, chef-lieu du district du même nom dans la province d'Helmand, que les talibans contrôlent du moins en partie, selon les autorités locales.

«Les talibans ont attaqué le siège du district la nuit dernière. Le bâtiment a été endommagé et la police a été désarmée par les talibans. Personne ne se trouve à l'heure actuelle au sein du bâtiment de l'administration, ni les talibans ni les chefs tribaux», a affirmé le gouverneur Asadullah Wafa sans pouvoir dire si cette attaque avait fait des victimes.

Interrogé par l'AFP, la Force internationale d'assistance à la sécurité de l'OTAN a confirmé qu'un «incident» s'était produit dans la nuit de jeudi à hier à Musa Qala mais s'est refusée à donner des précisions.