En bref: L'IRA suspend son désarmement

Belfast - L'Armée républicaine irlandaise (IRA) a aggravé un peu plus la crise que traverse le processus de paix en Irlande du Nord en suspendant hier les négociations sur son désarmement, deux semaines après la suspension par Londres du gouvernement de la province semi-autonome.

Dans leur communiqué, les chefs de la milice républicaine catholique n'envisagent en aucun cas un retour à la violence, rappelant que l'organisation clandestine reste «déterminée à oeuvrer pour une paix juste et durable». Mais si le cessez-le-feu qu'elle observe depuis 1997 demeure en vigueur, l'IRA tient à montrer qu'elle seule détient la clé de son autodestruction, exigée par les dirigeants protestants unionistes et par Londres.