En bref: Une cordée est rançonnée

Katmandou — Quatre membres présumés de la guérilla maoïste ont retenu le mois dernier durant plusieurs heures des alpinistes étrangers dans l'est du Népal, réclamant 7000 $ pour leur libération, a déclaré hier un membre de l'expédition.

Les grimpeurs ont été enlevés fin septembre à Chiruwa, à 500 kilomètres à l'est de Katmandou, où avait été installé leur camp de base, a expliqué l'alpiniste slovène Gregor Kesal, arrivé hier à Katmandou par hélicoptère. Les membres de l'expédition ont été libérés après avoir convaincu les ravisseurs qu'ils ne disposaient pas de la somme réclamée. Ces derniers ont toutefois exigé que la rançon leur soit payée plus tard.