En bref - La Suisse enquête

Genève — Le Parquet suisse a engagé une action dans le cadre de la demande d'entraide des autorités chiliennes sur des comptes bancaires que détiendrait en Suisse l'ex-dictateur chilien Augusto Pinochet, a indiqué hier le Parquet.

Le ministère public de la Confédération s'est refusé à donner des détails sur la procédure en cours à la demande des autorités chiliennes, qui soupçonnent l'existence de pots-de-vin dans le cadre de contrats d'armement. «Il ne nous appartient pas, en notre qualité d'autorité chargée de l'exécution de la demande d'entraide, de répondre à des questions portant sur une procédure pénale conduite à l'étranger», a précisé à l'agence suisse ATS Jeannette Balmer, porte-parole du MPC.

À voir en vidéo