En bref - Optimisme au sujet de l'Iran

Berlin — Le négociateur en chef du nucléaire iranien, Ali Larijani, et le représentant de la diplomatie européenne, Javier Solana, ne sont pas parvenus à un accord hier Berlin, mais leurs discussions ont apporté «des conclusions positives», les deux hommes ayant décidé d'avoir un «nouveau contact» la semaine prochaine.

Selon des diplomates européens, le but de la rencontre était de savoir si Téhéran est prêt à suspendre son enrichissement d'uranium en échange d'une série de mesures économiques et diplomatiques et de l'engagement des grandes puissances à ne pas faire adopter des sanctions au Conseil de sécurité de l'ONU.