En bref - Lula reste favori

Brasilia — Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva conserve une très nette avance sur ses adversaires pour le premier tour de l'élection présidentielle de dimanche, malgré un scandale de corruption éclaboussant son entourage.

Un sondage réalisé par l'institut Sensus pour la Confédération nationale des Transports (CNT) et publié mardi crédite le président sortant de 51,1 % des intentions de vote contre 27,7 % pour son principal adversaire, Geraldo Alckmin, ancien gouverneur de l'État de Sao Paulo. Le dernier sondage Sensus diffusé le 29 août donnait 51,4 % des voix à Lula et 19,6 % à Alckmin. Cette enquête a été réalisée entre vendredi et dimanche, quelques jours après l'interpellation d'agents du Parti des travailleurs.