En bref: Pyongyang veut dialoguer

Séoul — La Corée du Nord a fait savoir à son voisin du Sud qu'elle souhaitait entamer avec les États-Unis des discussions au sujet de son programme d'armement nucléaire tandis que Washington s'efforçait de prévenir une nouvelle crise dans la péninsule.

«Si les États-Unis sont prêts à abandonner leur politique hostile envers nous, nous sommes prêts au dialogue pour résoudre les sujets d'inquiétude en matière de sécurité», a déclaré le numéro deux du gouvernement communiste de Corée du Nord, Kim Yong-nam, au cours d'un entretien avec le ministre sud-coréen de l'Unification, Jeong Se-hyun, selon des propos rapportés par une équipe de journalistes sud-coréens.