En bref - Des espions arrêtés

Rome — La police a arrêté hier deux responsables du renseignement militaire italien et un juge a émis des mandats d'arrêt visant quatre Américains dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement par la CIA, en 2003 à Milan, d'un homme soupçonné d'activités terroristes.

Le bureau du procureur de Milan a annoncé l'interpellation de Marco Mancini, directeur d'une division du renseignement militaire, ainsi que d'un autre responsable de cette agence. Il a par ailleurs indiqué que des mandats d'arrêt ont été émis à l'encontre de quatre Américains. Trois d'entre eux seraient des agents de la CIA. Le quatrième travaille sur la base militaire américaine d'Aviano, dans le nord de l'Italie. C'est la première fois que les noms de responsables italiens sont cités en relation avec l'enlèvement, en 2003, de Hassan Moustafa Ossama Nasr, également connu sous le nom d'Abou Omar. Nasr affirme avoir été transféré en Égypte par avion et torturé.