Caricatures - Rencontre avec des modérés

Copenhague — Le premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen a rencontré hier des représentants musulmans danois mais pas les imams accusés d'avoir attisé la colère contre les caricatures de Mahomet, tandis que des manifestations se poursuivaient dans le monde.

M. Rasmussen avait invité 22 représentants d'un tout nouveau mouvement, qui a pour nom les Musulmans démocratiques.

Le Danemark est «une société ouverte et tolérante où chacun peut pratiquer librement sa religion», a dit le chef du gouvernement danois à la presse à l'issue de la réunion, soulignant que la crise avec le monde musulman devait être résolue par un dialogue pacifique.