Un cri pour la démocratie

Les larmes aux yeux, ce jeune Népalais prenait part hier à une manifestation contre le roi Gyanendra tenue dans les rues de New Delhi, en Inde, quatre jours seulement après la tenue d'élections municipales fort critiquées au Népal.
Photo: Agence Reuters Les larmes aux yeux, ce jeune Népalais prenait part hier à une manifestation contre le roi Gyanendra tenue dans les rues de New Delhi, en Inde, quatre jours seulement après la tenue d'élections municipales fort critiquées au Népal.

Les larmes aux yeux, ce jeune Népalais prenait part hier à une manifestation contre le roi Gyanendra tenue dans les rues de New Delhi, en Inde, quatre jours seulement après la tenue d'élections municipales fort critiquées au Népal.

Les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Inde et le Japon ont dénoncé vivement l'absence de représentativité de cette consultation marquée par une abstention record, le boycottage de l'opposition et l'arrestation de nombreux opposants. Les milliers de manifestants ont demandé le rétablissement de la démocratie au Népal où le roi s'est arrogé les pouvoirs absolus en février 2005. Plus de 12 500 personnes ont été tuées depuis le début de l'insurrection des rebelles, en 1996.