En bref: Des colons manifestent contre Olmert

Jérusalem — Plusieurs milliers de colons israéliens et de militants d'extrême droite se sont rassemblés hier soir au centre de Jérusalem autour du slogan «Ehoud Olmert, c'est mauvais pour les Juifs», en référence au premier ministre par intérim, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Olmert nous mène à la guerre civile», proclamait une banderole dressée au-dessus de l'estrade où se sont exprimés les orateurs. Les manifestants faisaient ainsi allusion à la destruction de neuf maisons mercredi dernier dans la colonie sauvage d'Amona, près de Ramallah, en Cisjordanie. Au cours de cette opération, des affrontements entre policiers et manifestants colons avaient fait 200 blessés, pour la plupart légers. Le Conseil des implantations a également réclamé la constitution d'une commission d'enquête officielle sur les «violences policières». «Olmert, ta place est en prison», a proclamé Pinhas Wallerstein, un des dirigeants du Conseil des implantations et un des fondateurs d'Amona. Cette manifestation avait lieu alors que la campagne pour les élections législatives israéliennes du 28 mars bat son plein.