En bref: Interpol émet une alerte à l'échelle mondiale

Sanaa — Interpol a émis hier une alerte à l'échelle mondiale après l'évasion d'une prison yéménite de 13 membres d'al-Qaïda qualifiés de «menace claire et immédiate pour tous les pays».

L'«alerte orange» a été transmise aux 184 États membres de l'organisation policière internationale, instamment invités à prendre des mesures de précaution supplémentaires à leurs frontières. Parmi les 13 membres du mouvement islamiste qui se sont enfuis de la prison centrale de Sanaa en compagnie de dix autres détenus après avoir creusé un tunnel de 70 mètres, figurent notamment les responsables des attentats qui ont visé le contre-torpilleur américain USS Cole et le superpétrolier français Limburg au Yémen. Deux jours après la découverte de l'évasion, Interpol n'a toutefois pas encore émis d'avis de recherche nominatifs faute d'avoir obtenu les informations nécessaires de la part des autorités yéménites. Un représentant d'Interpol a précisé que toutes les conditions n'étaient pas réunies pour émettre une «alerte rouge».