En bref - Morales scelle un pacte avec Santa Cruz

La Paz — Le président bolivien, Evo Morales, a scellé un pacte avec les chefs d'entreprise de la province séparatiste de Santa Cruz, la capitale économique du pays, traditionnellement hostile au dirigeant socialiste.

M. Morales, qui a rencontré jeudi les directeurs de la puissante Chambre de commerce et de l'industrie de Santa Cruz, a assuré que son gouvernement entendait «garantir la propriété privée». Disposant d'un énorme potentiel agricole, forestier et agroalimentaire, cette région, qui produit environ 40 % du PIB bolivien, abrite le siège des grandes multinationales pétrolières exploitant les immenses réserves de gaz et de pétrole dont dispose ce petit pays andin dans la région de Tarija.