En bref - Une armée menaçante

Kinshasa — Le ministre belge des Affaires étrangères a vivement critiqué hier l'armée de la République démocratique du Congo, l'accusant de représenter une grave menace pour les gens qu'elle est censée protéger dans l'est du pays, en proie à l'anarchie.

Karel De Gucht a déclaré qu'«au lieu de contribuer à la paix et à la sécurité, elle [l'armée] abuse de sa force et devient une menace grave pour les citoyens qu'elle est censée protéger. Rien de pire évidemment qu'une armée mal payée et mal équipée».