En bref: Bagarre dans une colonie sauvage

Colonie d'Amona — Des centaines de policiers ont pris d'assaut hier l'implantation sauvage juive d'Amona, en Cisjordanie, et y ont rasé neuf maisons après de violents heurts avec des colons qui ont fait plus de 250 blessés, la plupart légers.

«Nos hommes ont été accueillis à Amona comme ils le sont dans la casbah à Jénine ou à Naplouse» par les activistes palestiniens, a affirmé le général Yaïr Naveh, commandant de la région militaire centre. Après le rejet par la Cour suprême d'un recours des colons contre la destruction des maisons d'Amona construites sans permis officiel, des centaines de policiers ont pris d'assaut l'implantation et, à l'aide de bulldozers et de pelleteuses, rasé les maisons après en avoir chassé leurs occupants.