Histoire - Des primates au World Trade Center

Le pari de l'essayiste Jean-Claude Barreau et du jeune historien Guillaume Bigot était ambitieux: tenter de raconter rien de moins que toute l'histoire du monde, des primates au World Trade Center, en 450 pages. Le résultat est un ouvrage passionnant et instructif qui donne une bonne idée de l'évolution du genre humain à travers les principaux épisodes qui l'ont jalonnée.

«Les Français, et d'ailleurs tous les Occidentaux, écrivent les auteurs, sont devenus, pour la plupart, des hommes sans passé, des "immémorants".» Cela tient entre autres, selon eux, à une nouvelle façon de faire l'histoire qui délaisse l'approche chronologique générale au profit d'une approche thématique ou sociale qui prive les contemporains d'une vision d'ensemble signifiante: «Ce salmigondis fait disparaître ce qui permettait aux individus d'effectuer l'inventaire de leur héritage.»

Toute l'histoire du monde entend donc corriger cette lacune en offrant une histoire à l'ancienne, un récit chronologique de faits réels, résumant l'histoire de l'humanité pour le grand public. Et tout, en effet, ou presque, y est. On pourra, évidemment, contester les proportions (plus de pages, par exemple, sur la guerre d'Algérie que sur la Shoah), mais on sera forcé de reconnaître le brio avec lequel Barreau et Bigot — qui se permettent à l'occasion de petites piques polémiques — mènent leur audacieuse entreprise.

Enfin, se dit-on une fois la dernière page tournée, un essai historiographique populaire, accessible et de qualité qui nous permet de nous retrouver dans cette fascinante aventure dont nous ne sommes que les petits derniers.

Collaborateur du Devoir

Toute l'histoire du monde - De la préhistoire à nos jours

Jean-Claude Barreau et Guillaume Bigot

Fayard

Paris, 2005, 462 pages