Terminus des Petits Villages

Ce fut annoncé d'emblée: l'aventure de micro-édition Les Petits Villages n'allait pas s'éterniser. Seuls sept ou huit poètes allaient effectuer une résidence dans une petite localité du Québec et traduire leur expérience dans une petite plaquette, puis ce serait le terminus.

C'est ce printemps que tout s'achève, d'abord avec Traité du paysage, d'André Roy, entrepris à Saint-Joseph-de-la-Rive, puis avec un «PV» collectif rassemblant 14 auteurs.

Avec des contributions de José Acquelin, Patrick Brisebois, Marie-Hélène Montpetit et Steve Savage, notamment, ce recueil fait lui-même figure de village grâce à son échantillon des divers courants de la poésie québécoise actuelle.

Dans son introduction, Bertrand Laverdure, à l'origine de ce projet, commente et résume la chose avec ironie: «Petite fratrie parfois solidaire malgré les tensions esthétiques et philosophiques qui nous déchirent, le monde de la poésie québécoise ressemble à une grande famille dysfonctionnelle. S'accorder avec tous étant impossible, j'ai au moins tenté, avec ce projet, de saisir une partie de notre psyché commune: le petit village.»

Partageant l'expérience plus ou moins imaginaire d'un lieu, d'un séjour, d'un trajet, la plupart des poètes convoqués ajoutent leur personnalité au projet en quelques traits à peine, la succession des textes donnant lieu à une stimulante promenade au sein de ces différences.

Pour connaître les points de distribution de ces menus objets, on se rendra une dernière fois au .

Collectif - Les Petits Villages

Les Petits Villages éditeur - Montréal, 2005

Traité du paysage

André Roy - Les Petits Villages éditeur - Montréal, 2005