«En bas de la côte», Jules Gauthier

Ce livre de photos remarquables de Jules Gauthier rend compte de la précaire réalité des quartiers Centre-Sud et Hochelaga-Maisonneuve à Montréal, de leur embourgeoisement presque inévitable. Témoignage émouvant qui donne à voir les itinérants dans leur dénuement ou leur sourire, ces femmes sur leur balcon, à leur fenêtre ou dans la rue. Mais aussi cette affiche révélatrice : « auto-examen de la cocaïnomanie », ces façades décrépites, ces bornes-fontaines, ces voies ferrées. S’en dégagent, toujours, une vitalité, une beauté intrinsèque qui submergent. Comme le signale le très beau vers de Nana Quinn : « ici le soleil se lève sur le côté vivant de la chair ». Seul regret, l’absence de notices biographiques concernant les poètes. On aurait souhaité un minimum d’accompagnement. Sans cela, il faut reconnaître le travail éditorial soigné, la qualité des couleurs sur ces pages glacées.

En bas de la côte

★★★★

Jules Gauthier, livre photographique accompagné de poèmes, Omri, Montréal, 2022, non paginé

À voir en vidéo