«Ainsi parlent les morts», Val McDermid

Une intrigue serrée, menée à un train d’enfer.
Photo: Flammarion Une intrigue serrée, menée à un train d’enfer.

Surprise : un promoteur immobilier déterre des tombes d’enfants anonymes, en plein centre de l’Angleterre, près d’un ancien pensionnat pour jeunes filles tenu par des bonnes soeurs. On crie au scandale, bien sûr, et on dépiste certaines des religieuses, qui doivent s’expliquer sur leurs « méthodes ». Mais voilà qu’on trouve d’autres tombes, tout près, et celles-là contiennent plutôt les restes de plusieurs personnes disparues… et la Brigade régionale des enquêtes prioritaires (BREP) se retrouve bientôt à la poursuite d’un tueur en série insoupçonné. L’unité d’élite n’est plus tout à fait la même depuis que Carol Jordan et Tony Hill en sont écartés (lire Voyages de noces), mais ils joueront un rôle important dans l’enquête menée par Paula McIntyre. Une intrigue serrée, menée à un train d’enfer.

 

Ainsi parlent les morts

★★★

Val McDermid, traduit de l’anglais par Perrine Chambon, Flammarion, Paris 2022, 480 pages

À voir en vidéo