Beau livre - Le bateau livre

Avant qu'il ne soit construit, le Queen Mary 2 était déjà une légende. C'est sur ce principe que Philip Plisson, peintre de la marine, s'est amarré à cette énorme tâche, celle de sortir de sa boîte à images un livre énorme, aussi bien en matière de du poids que pour ce qui est des centaines de photos proposées. Une sorte de curriculum vitae du paquebot, avec quelques textes d'introduction et de mise en bouche ou de mise en cale. Sinon, tout le livre est une succession de photos avec, pour beaucoup, des bas de vignette explicatifs.

On assiste donc à la préparation du chantier naval à Saint-Nazaire, avec force coups de chalumeaux et de carcasses de fer qui prendront forme petit à petit. Travail du fer et du feu, de la première tôle au dernier strapontin. Pour ce qui est de la grandeur du projet, réalisé pour la société Cunard, le paquebot de quelque 445 mètres de long pouvant accueillir 4000 passagers est un véritable village flottant.

On y apprend que le premier capitaine du Queen Mary 2, Ron Warwick, est le fils du commandant Warwick, lui-même capitaine du Queen Mary, et que le théâtre pourra accueillir 1094 spectateurs sur deux niveaux. Ce n'est que vers les trois quarts du livre qu'on commence à apercevoir des moquettes somptueuses dans des suites phénoménales et qu'on peut suivre le premier parcours en mer de ce géant des mers ainsi que la traversée inaugurale Southampton-New York.

Images d'escales ou de conversations sur le pont. Jolis clichés de New York avec la statue de la Liberté qui laisse filer la silhouette du navire et clins d'oeil sur le pont où tout le monde marche dans le même sens, à l'inverse des aiguilles d'une montre, alors que personne ne l'impose. En ce qui concerne la comparaison avec un autre navire, on dit le Queen Mary 2 d'un volume trois fois plus gros que le... Titanic, ce qui n'a rien de rassurant. Mais quand on sait que la sortie du film catastrophe a eu pour effet de redonner un envol au marché des croisières, on se dit que parler du Titanic ne peut pas faire couler le livre.

Quand on le ferme, on sait que la croisière s' amuse et que la légende flotte. Pour amateurs seulement.

***

Queen Mary 2

Philip Plisson

Éditions de la Martinière

320 pages