Huit auteurs couronnés au gala des Prix des libraires

Billy Robinson, Gabrielle Boulianne-Tremblay, Camille Toffoli, Camille Readman Prud'homme et Jean-Paul Eid
Photo: Charles Bélisle Billy Robinson, Gabrielle Boulianne-Tremblay, Camille Toffoli, Camille Readman Prud'homme et Jean-Paul Eid

Le gala des Prix des libraires 2022 s’est tenu mercredi soir au Club Soda devant 250 personnes. Portant le titre de la chronique qu’elle a signée dans la revue Liberté pendant trois ans, Filles corsaires (Les éditions du remue-ménage), de Camille Toffoli, cofondatrice de la librairie féministe L’Euguélionne, a remporté la mise dans la catégorie Essai québécois. Le prix est accompagné d’une bourse de 5000 $ du Conseil des arts de Montréal.

Premier recueil de Camille Readman Prud’homme, Quand je ne dis rien je pense encore (L’Oie de Cravan) s’est distingué dans la catégorie Poésie québécoise ; le prix est accompagné d’une bourse de 3000 $ du Festival de la poésie de Montréal.

Du côté de la bande dessinée, c’est Le petit astronaute (La Pastèque), chef-d’œuvre d’autofiction de Jean-Paul Eid, qui a été salué ; le prix est accompagné d’une bourse de 3000 $ de l’Association des libraires du Québec (ALQ).

Premier roman d’autofiction francophone écrit par une femme trans au Québec, La fille d’elle-même (Marchand de feuilles), de Gabrielle Boulianne-Tremblay, a remporté le prix Roman-Nouvelles-Récit québécois ; le prix est accompagné d’une bourse de 10 000 $ du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). L’Association internationale des études québécoises (AIEQ) offre la possibilité à la lauréate de promouvoir son livre dans l’un des pays étrangers où elle a des membres.

Trophées maison

Les prix hors Québec ont été respectivement remis dans les catégories Bande dessinée et Roman-Nouvelles-Récit à René.e aux bois dormants (Sarbacane), premier album de la Française Elene Usdin, et Notre part de nuit (Du Sous-sol), premier livre de l’Argentine Mariana Enriquez.

Enfin, Billy Robinson, libraire à la Librairie de Verdun, à Montréal, s’est vu remettre le Prix d’excellence de l’Association des libraires du Québec et une bourse de 2000 $ du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Tous les lauréats ont reçu un trophée du sculpteur Louis-Georges L’Écuyer.

Transmise en direct sur les plateformes de l’ALQ et maintenant accessible sur ses réseaux, la soirée de gala a été animée par l’actrice Émilie Bibeau. Charles Buckell-Robertson, Bruno Marcil, Pascale Montpetit et Catherine Souffront ont pour leur part lu des extraits des œuvres finalistes, tandis que l’auteur-compositeur-interprète William Papillon s’est chargé du volet musical.

À voir en vidéo