Le grand livre des records de l’art, Éva Bensard et Charlotte Mola

Photo: Arola

Du premier pochoir de l’île de Bornéo, créé il y a 40 000 ans, à 13 Distorted TV Sets, première œuvre vidéo créée en 1963 par Nam June Paik, en passant par les champions de l’autoportrait Picasso et Van Gogh, de même que par les plus ambitieuses fresques, telle Les noces de Cana de Paul Véronèse, c’est un fameux tour d’horizon des géants des arts visuels que nous proposent Éva Bensard et Charlotte Molas. Si certains classiques, comme la chapelle Sixtine et la muraille de Chine, s’inscrivent dans ce parcours, les autrices explorent aussi des sujets moins connus, dont les grands scandales de l’histoire de l’art et la passion derrière la construction du Palais idéal de Joseph Ferdinand Cheval, mieux connu sous le nom du facteur Cheval. Faite de courts textes et d’illustrations stylisées de Molas, disposées en pastilles ou s’étendant sur des doubles pages, la présentation aérée épouse la liberté et la diversité inscrites dans l’art. En phase avec l’imposant sujet, le tout est offert dans un grand format. 

Le grand livre des records de l’art

★★★ 1/2

Éva Bensard et Charlotte Molas, Arola, Paris, 2021, 52 pages. 8 ans et plus.

À voir en vidéo