Le variant littéraire

«M’entends-tu?» d’Ekaterina Trukhan, album d’une grande simplicité, fait coup double: il invite les plus jeunes à la découverte de leurs sens tout en les sensibilisant au vivant qui les entoure.
Photo: Comme des géants «M’entends-tu?» d’Ekaterina Trukhan, album d’une grande simplicité, fait coup double: il invite les plus jeunes à la découverte de leurs sens tout en les sensibilisant au vivant qui les entoure.

Une fois encore, nous aurons sous le sapin un nouveau variant, chamboulant les réjouissances attendues. À défaut de pouvoir entremêler nos voix dans la fête, on peut trouver refuge dans la littérature. Voici six albums pour habiter la vie autrement.

Du Saint-Laurent au Nil

 

Quoi de mieux qu’un fleuve pour traverser l’existence ? Les plus grands fleuves du monde, de Volker Mehnert, est un véritable « bateau de papier » nous invitant à la découverte de ces cours d’eau — 18 en tout — qui « dessinent les paysages du monde » et façonnent « la vie des hommes et des femmes qui peuplent leurs rives ». Sur les traces de Magellan, cette expédition autour du monde est documentée, nous instruisant sur l’histoire, la faune, la flore et l’activité humaine que charrient ces fleuves. On peut reprocher à certaines vignettes documentaires de manquer de saveur, mais la facture visuelle de l’album — merci à Martin Haake — ne laissera personne indifférent. Magnifiques fresques colorées, les illustrations invitent à une excursion désordonnée, éveillant nos sens comme seul le voyage peut le faire.

Perles olympiques

 

Les Jeux olympiques sont à nos portes. Simon Drouin saisit l’occasion pour remonter le temps et nous inviter à la découverte de ces épreuves qui ont sombré dans l’oubli. Son Drôles de sports. Curiosités olympiques prend le pari qu’à défaut d’avoir été pérennisés, ces sports sont « témoins de leur époque » et « possèdent tous leur lot d’anecdotes croustillantes, de déconvenues et de surprises ». L’album couvre les jeux estivaux tout autant qu’hivernaux, et bien qu’il aurait pu faire l’impasse sur quelques sports, il est truffé de faits amusants. Mieux encore, Drouin adopte parfois un angle oblique sur les événements, nous arrachant plusieurs rires francs. On apprécie la composition ludique des illustrations de Cécile Gariépy, qui permettent, en outre, de mieux visualiser ces sports méconnus.

La migration des cœurs

 

En 2019, Élise Gravel nous rappelait, avec C’est quoi un réfugié, que les personnes déracinées « sont avant tout des êtres humains comme chacun d’entre nous ». Cette fois, c’est Marie Mirgaine, avec son délicat Dix de plus, dix de moins, qui nous convie à faire de la place pour tout le monde. Pour l’occasion, on s’invite chez Mouche, une femme qui vit paisiblement dans sa maison. Lorsqu’elle reçoit la visite de dix chiens se cherchant un logis, elle ne se pose pas de question : elle leur fait de la place. Puis arrivent dix poissons, hiboux, tortues, à qui elle offre de partager son toit : « Dix de plus, dix de moins, il y a toujours de la place à la maison. » Un jour, la chaumière se révolte et recrache tout le monde dehors, réduisant Mouche et ses animaux à l’état de migrants. Ce phénomène, violent et complexe, se décline avec finesse et simplicité dans cette fable aux illustrations oniriques, en clair-obscur. Magnifique et poignant.

La nature dans tous les sens

 

M’entends-tu ? d’Ekaterina Trukhan, album d’une grande simplicité, fait coup double : il invite les plus jeunes à la découverte de leurs sens tout en les sensibilisant au vivant qui les entoure. Avec ses dessins aux allures de bricolage et ses mots en brèves envolées, on croirait à un jeu éducatif. Une trouvaille pour vos tout-petits.

Le deuil par-delà les tabous

On voudrait ne pas y penser ou, mieux encore, s’y soustraire, mais le contrat de la vie est inviolable sur un point : son échéance. La pandémie s’est chargée de nous le rappeler, forçant de nombreux deuils inattendus. Il y a des départs auxquels on ne peut se préparer, mais, à défaut de mieux, on peut construire un espace intérieur où loger ceux et celles qui, trop tôt, nous quittent. Dans la foulée d’Ensemble nous voyageons (Dent-de-lion) et d’Amitiés (Le lièvre de mars), deux albums se proposent d’accompagner nos tout-petits dans les deuils qu’ils auront à vivre.

 

Dans Coco, où es-tu ? d’Aurélien Galvan, Simone n’a envie de rien. Elle s’ennuie de son ami : « Sa maman lui a dit que Coco s’est envolé. Qu’il est parti si loin et si haut qu’il ne reviendra plus. » Heureusement que ce jour-là, sa route s’ouvre sur un voyage imaginaire, où elle retrouve Coco dans sa nouvelle existence. Ensemble, les copains se remémorent leurs plus beaux souvenirs, permettant à Simone de mettre, dans la besace de son coeur, le meilleur de son ami disparu. Une approche ludique et créative qui permet d’apprivoiser la douleur de la perte.

 

Sofia, la jeune protagoniste de La demeure du ciel, de Laura Nsafou, est elle aussi chagrine, à l’anniversaire de sa grand-mère, décédée. À ses parents qui lui rappellent que mamie est au ciel, elle rétorque : « Elle n’a qu’à en descendre, non ? On ne peut tout de même pas faire la fête sans elle. » Et de fait, elle descendra, par la force du rêve, venant prêter main-forte à Sofia dans les préparatifs de la fête. Ici, la candeur s’allie au pragmatisme pour illustrer cette vie qui se poursuit, après le départ d’un être aimé.

Les plus grands fleuves du monde

★★★
Volker Mehnert et Martin Haake, Rue du monde, Voisins-le-Bretonneux, 2021, 48 pages. À partir de 9 ans.

 

Drôles de sports Curiosités olympiques

★★★ ​1/2

Simon Drouin et Cécile Gariépy, La Pastèque, Montréal, 2021, 64 pages. À partir de 8 ans.

 

Dix de plus, dix de moins

★★★★

Marie Mirgaine, Trapèze, Paris, 2021, 48 pages. À partir de 3 ans.

 

M’entends-tu ?
 

★★★ ​1/2

Ekaterina Trukhan, Comme des géants, Varennes, 2021, 40 pages. À partir de 2 ans.

 

Coco, où es-tu ?
 

★★★ ​1/2

Aurélien Galvan, M. Ed, Montréal, 2021, 64 pages. À partir de 3 ans.

 

La demeure du ciel

★★★

Laura Nsafou et Olga Guillaud, Cambourakis, Paris, 2021, 48 pages. À partir de 3 ans.



À voir en vidéo