Sérierama, Arthur Cerf et Simon Clair

Présenté comme le « guide ultime des séries », ce livre laissera plus d’un « sériephile » sur sa faim malgré les 200 séries, en grande majorité américaines, qui y sont détaillées, en ordre alphabétique pour mieux s’y retrouver, du teen drama13 Reasons Why à The Young Pope, du cinéaste Paolo Sorrentino. Dans ce lot, on retrouve aussi des séries européennes — anglaises, françaises, scandinaves — et de rares séries asiatiques et africaines. Hormis Jean-Marc Vallée, réalisateur de Big Little Lies, et quelques coproductions canadiennes, dont Vikings, pour laquelle Podz a signé sept épisodes, aucune trace de notre télévision. Pas même de la série Un gars, une fille, de Guy A. Lepage, adaptée dans plus de 25 pays. Complètent le tableau des entrevues, dont une avec Cédric Klapisch (Dix pour cent), des recettes (le sandwich à la dinde de Ross, vraiment ?), les trames sonores les plus mémorables, les répliques cultes (« D’oh !) » et un glossaire qui fera grincer des dents les amoureux du français. 

Sérierama. Le guide ultime des séries

★★★

Arthur Cerf et Simon Clair, GM Éditions, Paris, 2021, 252 pages

À voir en vidéo