De l’importance d’agir pour améliorer demain

Détailler, expliquer, laisser le temps aux gens de s’y plonger, le livre du journaliste Alain McKenna permet de «prendre des petites bouchées, de lire un ou deux chapitres un soir et d’y revenir le lendemain».
Photo: Valérian Mazataud Le Devoir Détailler, expliquer, laisser le temps aux gens de s’y plonger, le livre du journaliste Alain McKenna permet de «prendre des petites bouchées, de lire un ou deux chapitres un soir et d’y revenir le lendemain».

Savourer un bonbon qui saura nous préserver des caries, boire dans des bouteilles faites à partir de papier, conduire une voiture qui roule grâce à l’eau de mer, acheter sa crème glacée végétalienne chez IKEA, voilà quelques pistes rapaillées par Alain McKenna puis exposées dans 100 choses à savoir absolument en 2022. Nouveautés, tendances, découvertesL’avenir est ici !, ouvrage tout juste paru chez Guy Saint-Jean éditeur.

Dans ces pages, le chroniqueur et journaliste au Devoir se fait passeur de découvertes dans le but de braquer les projecteurs sur des solutions à des problèmes sociétaux, mais aussi de démocratiser et de rendre accessibles les avancées scientifiques, technologiques et culturelles récentes. « Quand on est journaliste, on reçoit tellement d’informations que le gros du travail de nos jours — c’était moins le cas avant —, c’est de filtrer tout ça et de trouver ce qui est le plus intéressant pour nos lecteurs. Il y a des semaines où je n’ai aucune recherche à faire [la nouvelle] me tombe dessus. »

Lorsqu’est venu pour lui le temps de trouver les fameuses 100 idées qui composent cet ouvrage, l’abondance était au rendez-vous. Et le format du livre, contrairement au format médiatique plus classique qui occupe le quotidien du reporter, lui est apparu comme le meilleur outil pour pousser un peu plus loin sa réflexion, explique-t-il. Détailler, expliquer, laisser le temps aux gens de s’y plonger, le livre permet de « prendre des petites bouchées, de lire un ou deux chapitres un soir et d’y revenir le lendemain ».

Après Ça va arriver en 2021. Les 100 choses à savoir avant tout le monde, ce nouvel opus d’Alain McKenna ne propose pas une façon de prévoir l’avenir, mais bien de le voir sous un œil espérant et rassurant. « [Le propos du livre] donne l’impression qu’il se passe autre chose que juste du chamaillage à propos des virus — parce qu’à un moment donné, c’est une obsession et on n’en sort plus. Il y a des gens qui continuent à faire de la recherche, à innover. »

Si on lit le journal, poursuit-il, on voit surtout des problèmes : la pandémie, les changements climatiques…. « Là, au moins, on a le moyen d’exprimer avec un certain positivisme, ou du moins un peu d’espoir, notre capacité à innover et à trouver des solutions à des problèmes. Je suis moi-même un peu anxieux par rapport à ce qui s’en vient. Mais c’est un moteur, c’est ce qui fait que je vais chercher des sujets et les fouiller. »

Les amateurs d’horoscopes et autres prévisions ésotériques sur l’avenir ne trouveront pas matière à nourrir leurs angoisses. Tout ici est réel, basé sur des recherches en cours. « C’est un ouvrage de culture générale. Mon éditeur va dire que c’est l’Almanach revu version XXIe siècle. Il pousse fort là-dessus. Tout est vrai, il n’y a pas d’inventions dans mon livre. C’est un peu un couteau à double tranchant parce que, oui, il y a beaucoup de bruit dans l’information, surtout grâce au numérique aujourd’hui, mais il y a quand même des choses qui sont vraies et ce qui est dans le livre, c’est le fruit de travaux en laboratoire, dans les universités, dans les centres de recherche ou en entreprise. Ce sont des choses qui sont documentées. »

Ces bonbons fondants qui sauront renforcer l’émail des dents existent ainsi bel et bien. « Ça ne veut pas dire que c’est commercialisé et que tu peux en trouver à côté des boîtes de Dentyne au dépanneur, mais ça s’en vient », précise Alain McKenna.

De l’importance d’agir

Au bout de ces 100 choses, le reporter se fait annonceur de belles avancées, porteur d’espoir et de solutions. Il constate surtout l’importance d’agir, d’avancer et de regarder en avant pour améliorer notre sort. « En 1995, on pensait que l’an 2000, ça allait être fou […] Je pense qu’à un moment donné, il faut arrêter de rêver et il faut le créer. C’est ça qui manque, et ça manque depuis 25 ans. Parce qu’il y a des enjeux qu’on balaie sous le tapis juste parce qu’on a peur de s’engager dans des solutions. C’était un peu ça à l’an 2000 […] On avait peur que les avions tombent du ciel, on avait peur d’un paquet d’affaires à cause du changement de date. » Le journaliste déplore ainsi le fait qu’au lieu de bien comprendre nos outils, ceux-ci sont devenus mystiques.

Empêcheur de tourner en rond, Alain McKenna espère que son livre permettra de lancer des discussions sur des sujets aussi éclectiques qu’un gin fait à partir d’excréments d’éléphant ou que l’utilisation de l’hydrogène dans la fabrication de moteurs. Bien que la pandémie ait quelque peu stoppé la machine, l’auteur souligne que les enjeux en santé et en éducation sont les mêmes qu’il y a cinq ans.

« Socialement parlant, on tourne en rond. […] Je trouve qu’on pellette beaucoup par en avant ces problèmes-là et ce n’est pas comme ça qu’on va les régler […] Si on avait un système de santé plus robuste, on n’aurait pas eu le confinement qu’on a eu. On a été confinés pendant un an et demi parce qu’essentiellement, on n’avait pas assez de place dans les urgences pour accueillir les gens malades. Ce n’est pas parce que tout le monde mourait de la COVID, il y a cette nuance-là à apporter […] Donc, ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de solutions pour régler les problèmes, c’est parce qu’on est trop paresseux pour le faire. »

100 choses à savoir absolument en 2022 Nouveautés, tendances, découvertes… L’avenir est ici !

Alain McKenna, Guy Saint-Jean éditeur, Laval, 2021, 217 pages. ​L’auteur, qui cosigne par ailleurs L’annuel de l’automobile édition 2022 et Routes de la bière. 50 itinéraires de rêve autour du monde, sera au Salon du livre de Montréal samedi à 12 h au stand Guy Saint-Jean éditeur.

À voir en vidéo