Fanny Britt remporte le Prix littéraire du Gouverneur général

L’écrivaine avait par ailleurs déjà remporté un Prix du gouverneur général, dans la catégorie « théâtre » pour Bienveillance, en 2013.
Photo: Marie-France Coallier Archives Le Devoir

L’écrivaine avait par ailleurs déjà remporté un Prix du gouverneur général, dans la catégorie « théâtre » pour Bienveillance, en 2013.

Fanny Britt remporte le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie « romans et nouvelles » pour Faire les sucres.

Le roman choral raconte les histoires du couple bourgeois Adam et Marion et de Celia, une jeune Américaine. Un événement fera en sorte que leurs destins seront liés.

L’écrivaine avait par ailleurs déjà remporté un Prix du gouverneur général, dans la catégorie « théâtre » pour Bienveillance, en 2013.

Cette année, c’est Mishka Lavigne qui l’emporte dans la catégorie « théâtre » pour sa pièce Copeaux.

En poésie, Tania Langlais a été primée pour Pendant que Perceval tombait, tandis que Serge Bouchard et Mark Fortier ont gagné le prix dans la catégorie « essais » pour Du diesel dans les veines.

En littérature jeunesse, Les avenues de Jean-François Sénéchal a été couronné dans la catégorie « texte » et À qui appartiennent les nuages? de Mario Brassard et Gérard DuBois a été primé dans celle des « livres illustrés ».

Marie Frankland s’est de son côté illustrée pour Poèmes 1938-1984, traduction de The Collected Poems d’Elizabeth Smart.

Du côté anglais, le prix dans la catégorie « romans et nouvelles » a été décerné à Norma Dunning pour Tainna: The Unseen Ones.

À voir en vidéo