Trois livres pour frissonner un peu

Marie Fradette Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Le Petit D

Un loup dans la nuit

« Dans le noir de la nuit noire, il y a un lit. Dans ce lit se trouve… UN LOUP ! » Un vrai, tout aussi noir que l’ombre dans laquelle il se tient. Petit à petit, il s’éveille, ouvre un œil, jaune, s’étire et nous conduit vers une chute efficace. La très prolifique et talentueuse Sandrine Beau renouvelle, avec Le loup dans la nuit noire, l’art d’évoquer la peur, d’installer un climat de suspense qui tient le petit lecteur en haleine jusqu’à la toute dernière page. Dans un format carré, très adapté aux petites menottes, les illustrations épurées de Loïc Méhée assurent un complément à ce texte bref et efficace.

Le loup dans la nuit noire, ★★★★, Sandrine Beau et Loïc Méhée, D’eux, Sherbrooke, 2021, 32 pages. 3 ans et plus. Sortie le 1er novembre.

Mystère à l’école

De la disparition des délicieux chocolats préparés par madame Gisèle à celle encore plus étrange de madame Anne, pourtant toujours présente pour ses élèves, en passant par celle de sœur Clara volatilisée trente ans auparavant dans les couloirs de l’école, plusieurs événements intrigants se suivent ainsi dans Les petits mystères à l’école, tout nouveau recueil dirigé par Richard Migneault. Dominique Demers, Gilles Tibo, Bertrand Gauthier, Martine Latulippe et dix autres auteurs bien connus et aimés des jeunes réunissent leur talent pour offrir des enquêtes qui sauront amuser les apprentis lecteurs.

Les petits mystères à l’école, ★★★, Richard Migneault [dir.], Druide, Montréal, 2021, 392 pages. 8 ans et plus.

Bienvenue en enfer

 

Un peu à reculons, Anaïs se rend dans un tout-inclus tout juste rénové par des amis. Un lieu de ressourcement, dit-on. En scrutant les alentours du paradis, elle découvre une forêt peuplée d’os et de cadavres d’animaux. Puis, sous l’emprise d’un shaman, plusieurs jeunes s’adonnent un soir à un rituel étrange qui tourne mal. Amateurs d’horreur, vous serez servis avec Détox, tout dernier roman de la talentueuse Véronique Drouin. Horreur, sang, massacre, odeur de soufre, puis de putréfaction, tout dans ce roman contribue à installer un climat incertain et converge vers un sentiment d’étouffement, un étau qui se resserre autour de l’héroïne.

Détox, ★★★★ ​1/2, Véronique Drouin, Québec Amérique, 2021, 280 pages. 14 ans et plus.

À voir en vidéo