«Highlands»: paysages dans le brouillard

Troisième livre de Fanie Demeule (Mukbang, Tête première ; Bagels, avec les illustrations d’Amélie Dubois, Hamac) à paraître cette année, Highlands s’inscrit parfaitement dans la lignée de son court récit d’horreur campé dans les paysages brumeux et hostiles d’Écosse, St Kilda, paru d’abord dans le collectif Monstres et fantômes en 2018, puis seul en 2020 chez Québec Amérique.

Plutôt que deux sœurs se rendant sur une île mystérieuse, cette fois la prolifique autrice met en scène trois étrangères qui partent à la découverte d’une région montagneuse d’Écosse. Il y a d’abord Jia, partie en voyage pour fuir un conjoint violent, qui sera bientôt la proie d’une entité : « Dans mon crâne la rumeur s’accentue, mes cordes vocales vrombissent malgré moi. Un bourdonnement sourd, compulsif. Déjà cette gorge n’est plus entièrement mienne. »

Puis il y a Audrey, de passage en Écosse avec sa blonde afin de présenter une partie de sa thèse sur la dualité dans le roman Dreichde Margaret Grant. À l’instar de Jia, elle sera visitée par des apparitions : « Elles me parlent sans remuer les lèvres. Leurs voix féminines sont claires, à la fois douces et assertives. Me disent que bientôt elles seront en moi, qu’elles posséderont mon esprit, s’y logeront à jamais. »

Enfin, il y a Emily, venue porter dans ce pays les cendres de sa mère et de sa fille en compagnie de son mari et de leur fils, qui sera témoin d’étranges phénomènes : « Soudain, des gerbes de feu éclatent aux pieds du moine, et s’emparent du bas de son manteau dominical. Les flammes prennent de l’ampleur et bientôt le vêtement se transforme en brasier. »

Qu’ont donc en commun ces trois femmes qu’une force pousse à se rendre à Shieldaig ? Créant une atmosphère gothique à souhait, la rusée romancière s’amuse à semer des indices au fil des pérégrinations de plus en plus périlleuses des trois voyageuses, ainsi qu’à brouiller les frontières entre les rêves, les hallucinations, la fiction et la réalité. Et ce, jusqu’à la dernière page ! Véritable « tourne-pages », Highlands donne envie d’y replonger à peine la lecture achevée afin d’y retracer toutes les pistes qu’on y aurait manquées. 

Highlands

★★★ 1/2

Fanie Demeule, Québec Amérique « La Shop », Montréal, 2021, 185 pages

À voir en vidéo