Échos - Le Portugal à Montréal

En 1953, une première vague d'immigrants portugais s'installe au Québec, raconte Belmira Perpétua dans Les Portugais, 50 ans à Montréal (Les Intouchables).

Dans l'après-guerre, des centaines de milliers de Portugais ont quitté leur pays à destination de tous les horizons du monde, y compris le Canada. Salazar, ce n'était pas pour eux. Mais, affirme l'auteur, la vague d'immigration portugaise «qui a déferlé sur le Canada à partir de la deuxième moitié du XXe siècle ne faisait que redécouvrir une contrée que la mémoire portugaise avait longtemps reléguée aux oubliettes malgré la sempiternelle morue». En effet, les côtes de l'Amérique furent, depuis le XVe siècle au moins, un attrait constant pour les Portugais. Portrait concis de la vie d'expatriés devenus Québécois à part entière, ce petit livre offre un panorama d'une des communautés culturelles montréalaises les mieux établies.