Échos - Une curiosité

En 1925, quelques amis, plus portés sur l'exotisme que sur le régionalisme, fidèles néanmoins à un certain idéal bourgeois, se rencontrent dans un club privé qu'ils fondent à Montréal, le Casoar-Club.

Leurs noms occupent désormais une place importante dans notre littérature. Ce sont, entre autres, Victor Barbeau, Léopold Houlé, Adjutor Rivard, Léo-Pol Morin, Louis Carrier et le journaliste Louis Francoeur. À travers la réédition d'un «mémorial» à tirage confidentiel publié pour les membres du Casoar en 1928, le chercheur Richard Foisy nous replonge, avec Les Casoars (Éditions Varia), dans une partie de notre histoire littéraire.