Cinq livres pour les voyageurs en mal de partance

Carolyne Parent Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Plaisirs

Si Gary Lawrence a les mots pour rendre mémorables toutes les destinations du monde (avez-vous lu ses Fragments d’ailleurs ?), il est tout aussi en verve en ce qui concerne le Québec ! De « Puys de lumière en Gaspésie » à « Cris de ralliement du côté d’Eeyou Istchee Baie-James » en passant par « Charlevoiseries libyennes », le bourlingueur nous fait sourire et on en redemande. Sa région préférée ? « Celle des Îles-de-la-Madeleine, dit-il. Je m’y sens à la fois chez moi et à l’autre bout du monde, comme dans une sorte de petite république de la mer peuplée de gens aussi colorés qu’attachants. Je m’y suis rendu au moins cinq fois, et j’y retournerai encore et encore. »

Fragments d’ici. 25 récits pour (re)découvrir le Québec, Gary Lawrence, Éditions Somme toute, 23 $, en librairie le 11 mai


La campeuse professionnelle Marie-France Bornais — elle ne compte plus ses dodos sous la tente ou en camping-car — présente plus de 190 terrains de 16 régions différentes dans une nouvelle édition bonifiée de son guide. En plus de recenser les commodités desdits terrains et prêts-à-camper, elle propose une belle sélection d’attraits à visiter, de pistes de randonnée ou de vélo à emprunter, de restaurants où goûter les produits locaux et de festivals auxquels assister. Ça s’appelle un guide généreux, et si j’avais un char, il voyagerait avec moi en tout temps, c’est sûr, ne serait-ce que pour ses bons plans.

Le Québec en camping, Marie-France Bornais, Les Éditions de l’Homme, 30 $


Connaissez-vous M. Honan ? Moi non plus. Mais il s’avère que l’auteur australien est un randonneur qui a dans les rotules quelque 96 561 km parcourus dans 61 pays et sur 6 continents ! Dans son avant-propos, il explique comment le novice devient un habitué à mesure que se renforce son lien avec la nature. Une fois devenu « membre de la famille », dit-il, il peut surmonter tous les obstacles, car il voit alors en ses erreurs des apprentissages et non des raisons de ranger ses bottes de marche pour de bon. Ainsi, progressons au gré de ses propositions, qui vont de courtes promenades (trois, quatre heures dans les dunes chantantes de la Mongolie) à des parcours de quelques jours (dans notre parc national Kluane, au Yukon) et à de longs trajets (en France, de l’Atlantique à la Méditerranée en 45 jours) !

Treks secrets. Hors des sentiers battus avec Cam Honan, Guides bleus, Hachette, 60 $


Après vous-savez-quoi, des experts prédisent que les voyageurs préféreront, pour un temps, se déplacer en voiture de location à l’étranger plutôt que dans les transports collectifs (au grand malheur de mère Nature, mais ça, c’est une autre histoire). D’autres sont d’avis que c’est la gastronomie qui les ramènera vers les grands centres urbains, et qu’ils auront envie de séjourner en France, entre autres pour cette raison. Eh bien, avec les 35 itinéraires super structurés de ce guide, qui couvre tout l’Hexagone, sans oublier la Corse, ils sont parés ! En plus des bonnes adresses gourmandes, ils y trouveront d’excellentes suggestions pour se dégourdir les jambes en cours de route.

Road trips France, Le Routard, Hachette, 50 $


Au Japon, le visiteur est souvent béat d’admiration devant des traditions que le temps ne semble pas avoir édulcorées. Mais sait-il que le repli sur lui-même du monde nippon a contribué à leur préservation ? De fait, entre 1600 et 1868, l’archipel a vécu en parfaite autarcie, se refusant à tout contact avec le monde extérieur. Cette époque d’Edo a vu naître une culture d’une grande richesse que l’auteur et illustrateur Susumu Zenyoji raconte à travers la vie des gens du peuple, des samouraïs et des ninjas (espions). À lire pour mieux repérer les vestiges de cette époque lors d’une prochaine visite dans les vieux quartiers de l’ancienne Edo, qu’on appelle aujourd’hui Tokyo. À lire aussi pour comprendre la pensée ma, qui n’a rien à voir avec la magie et tout à voir avec le bien-être collectif.

Fantastique Edo. Le guide illustré de l'époque Edo au Japon, Susumu Zenyoji, Le Lézard noir, 35 $