Littérature québécoise pour la jeunesse - Rire et aimer

À douze ans, Bérengère a reçu un don étonnant. Désormais âgée de 72 ans, c'est vers elle que se tourne Alicia, angoissée par le sort de sa mère internée en clinique psychiatrique. De son côté, Olivier, fraîchement débarqué dans ce village, cherche à percer le mystère de la tourelle, métaphore du secret de la mère d'Alicia. Tous les personnages ont vécu à 12 ans un élément marquant de leur vie. Chacun leur tour, ils mènent un bout de la narration du Royaume inventé sur un ton poétique et posé. Ainsi s'éclaire peu à peu l'intrigue, belle comme un matin d'été, jouant avec le temps comme avec une boucle.

UN ROYAUME INVENTÉ

Marthe Pelletier, illustré par Geneviève Côté

La Courte Échelle, coll. «Mon roman»

Montréal, 2004, 96 pages

Fred confie à sa grand-mère son amour déçu pour Lola Lopez, une jeune vedette partie après trois mois passés dans sa classe, sans même avoir éprouvé un petit béguin pour lui. C'est en lui contant l'histoire de sa propre soeur que grand-mère aidera Fred à comprendre qu'on ne retient pas une étoile filante. Le récit est vivant, fourmille de détails toniques et de revirements, mais son plus grand mérite demeure celui de précéder le lecteur, de l'accompagner avec délicatesse et respect dans les replis intimes des sentiments amoureux.

UNE LETTRE EN MIETTES

Marie-Danielle Croteau, illustré par Bruno St-Aubin

La Courte Échelle, coll. «Premier roman»

Montréal, 2004, 64 pages

La reine confie une nouvelle mission au Chevalier de Chambly: retrouver son épingle perdue et, par la même occasion, tant qu'à y être, tout le butin volé par Nicolas le Vilain. Robert Soulières réussit encore à nous faire rire avec de nouvelles facéties, des jeux de mots allumés (l'auteur n'en manque pas un!), des références désopilantes (Star Académie, Le Dictateur de Charlie Chaplin, des tableaux célèbres, etc.) et des surprises. Prétexte à la rigolade bien sûr, le roman n'en ouvre pas moins des perspectives sur des thèmes aussi pertinents et actuels que la guerre en Irak, le travail des enfants et les conflits internationaux... Ici le rire compte comme le meilleur emballage qui soit.

L'ÉPINGLE DE LA REINE

Robert Soulières, illustré par Diego Velasquez

et Hélène Meunier

Soulières éditeur, coll. «Graffiti»

Montréal, 2004, 140 pages