Suggestions de lecture pour les petits et les ados

Marie Fradette Collaboration spéciale
Illustration tirée du livre <em>Un peu beaucoup</em>
Illustration: Olivier Tallec Illustration tirée du livre Un peu beaucoup

Ce texte fait partie du cahier spécial Le Petit D

Jusqu’à la dernière miette ★★★★

« C’est fragile un arbre, il faut en prendre soin. » C’est ce que nous raconte le petit écureuil roux imaginé par Olivier Tallec dans l’album Un peu beaucoup. Ainsi, après avoir parlé à son arbre, le rongeur mange quelques pommes de pin, puis ses aiguilles, ses petites branches, ses racines. « Il en a tellement », se répète-t-il pour se convaincre que ses actions ne sont pas douteuses. La relation qu’il entretient avec son ami dérape quelque peu en cours de route et fait place à une finale des plus décapantes. Les illustrations de Tallec, chargées d’humour et de personnages expressifs, de scènes qui fourmillent de détails et de vie, épousent les contradictions de l’écureuil et prolongent ainsi l’histoire au-delà du livre.

Un peu beaucoup. Olivier Tallec, L’école des loisirs, Bruxelles, 2020, 36 p. (3 à 6 ans)


Les classiques au bout des doigts ★★★★

Vous avez envie de lire des classiques, mais le temps vous manque ? Soledad Bravi et Pascale Frey ont une solution pratique et passionnante à ce léger problème. Grâce à elles, les grands textes de la littérature sont résumés et illustrés en quelques planches. Ainsi en est-il, par exemple, du Grand Meaulnes, d’Alain Fournier, roman de l’adolescence par excellence, du lucide 1984, de George Orwell, ou encore de La peste, d’Albert Camus, sujet d’actualité s’il en est un. C’est au total 24 œuvres publiées entre 1796 et 1971 qui passent sous l’adaptation du duo. Chaque petite bande dessinée est précédée d’une présentation de l’œuvre et de son auteur, ce qui permet de bien mettre le tout en contexte. Frais, amusant, clair et dynamique, le recueil est d’ailleurs le troisième de cette série.

Avez-vous lu les classiques de la littérature ? Tome 3. Soledad Bravi et Pascale Frey, Rue de Sèves, Paris, 2020, 168 p. (12 ans et plus)