27 chansons qui ont marqué le Québec

Photo: Éditions Les Heures bleues, photomontage «Le Devoir»

Pourquoi 27 chansons ? Non, ce n’est pas un livre sur les stars du rock mortes à 27 ans. Le livre fait partie de la collection « Les 27 », voilà tout. Tout un défi, oui. S’en tenir à 27 titres pour toute notre histoire de la chanson est un exercice… violent. On avait eu Les 101 disques qui ont marqué le Québec, par Éric Trudel, en 2008, et déjà là, les absents hurlaient. Ce genre d’exercice fascine ET frustre, c’est la règle du jeu. Que retenir ? Que retrancher ? Chronologique, la liste d’écoute remonte à Un Canadien errant (1842) et va jusqu’à Dégénérations (2004), belle boucle ! Chaque chanson a droit à ses deux pages bien documentées, joliment illustrées. Ça se lit pour les faits, mais aussi comme une série de petits essais : l’auteur pose des questions et ça nous tente d’y répondre, non sans mérite. On a là le parfait point de départ de discussions et de débats : consensus, quel consensus ? Comment peut-il ne pas y avoir du Leloup ? Deux fois Beau Dommage, une fois Harmonium ? Seulement deux titres après 1980 ? De quoi se jaser dans le blanc du Zoom.


27 chansons qui ont marqué le Québec

★★★ 1/2

Laurent Lavigne, Les Heures bleues, coll. « Les 27 », Montréal, 2020, 65 pages