Pour une société inclusive

Deux activités seront consacrées à la mémoire de Nelson Mandela.
Photo: Denis Farrell Associated Press Deux activités seront consacrées à la mémoire de Nelson Mandela.

Bien que le Festival littéraire international Metropolis bleu ait dû annuler son édition du printemps 2020 en raison de la pandémie, ses organisateurs ont mis sur pied 12 événements, en anglais et en français, ayant pour thèmes l’inclusion et la diversité, lesquels seront présentés durant le Salon du livre de Montréal, du 12 au 17 novembre. De façon virtuelle, il va sans dire. Le festival se terminera par la remise du prix Anthony-Atkinson pour l’égalité 2020 à l’essayiste et politicienne française Christiane Taubira. Voici nos propositions.

Au-delà du mur

Séparés des résidents de Mont-Royal par un mur, cernés par l’autoroute et la voie ferrée, les habitants de Parc-Extension sont à leur corps défendant ghettoïsés. Animée par Henri-Robert Durandisse, la table ronde Parc-Extension, frontières visibles et invisibles : vulnérabilités à Montréal donne la parole à Ayavi Lake, Bochra Manaï et Kama La Mackerel, écrivains du quartier. (Samedi 14 novembre, 15 h)

Voix de femmes

Pour mémoire – Écrivaines pour la liberté fera entendre la voix de femmes résilientes ayant connu, de près ou de loin, la guerre, l’exil, la dictature ou la censure. Louise Dupré, Martine Audet, Germaine Beaulieu, Denise Desautels, Dominique Gaucher, Laure Morali, Diane Régimbald, Lori Saint-Martin et Élise Turcotte liront des extraits d’œuvres de Maram al-Masri, Leanne Betasamosake Simpson, Tanella Boni, Marianne Cohn, Monique Bosco, Asli Erdogan, Toni Morrison et Marie Vieux-Chauvet. (Samedi 14 novembre, 18 h 30)

Se souvenir de Madiba

Deux activités seront consacrées à la mémoire de Nelson Mandela. Dans un premier temps, Rodney Saint-Éloi animera la table ronde Mandela : je me souviens, à laquelle prendront part Yara El-Ghadban, Emilie Nicolas, chroniqueuse au Devoir, et Blaise Ndala. (Samedi 14 novembre, 20 h) Dans un second temps, Joujou Turenne fera la lecture aux enfants de son livre Joujou Turenne raconte Mandela (Éditions Planète rebelle et Educavision, 2018). (Dimanche 15 novembre, 11 h)

Liberté d’expression

L’an dernier, Karine Tuil a fait paraître Les choses humaines (Gallimard) où, à travers la chronique d’un procès pour viol, elle traitait différents thèmes, dont la liberté d’expression, la condition féminine et l’antisémitisme. Marie-Andrée Lamontagne abordera tous ces sujets, et plus encore, en compagnie de la lauréate du Goncourt des lycéens. (Dimanche 15 novembre, 14 h)

Place à la poésie

Accompagnés par Zal Sissokho à la kora (instrument à cordes malien), 13 poètes issus de la diversité nous convient à découvrir leur univers et leur imaginaire dans leur propre langue. Seront de la partie Lorrie Jean-Louis, Joséphine Bacon, Laure Morali, Emné Nasseredine, Laura Doyle Péan, Rodney Saint-Éloi, Rachel McCrum, Flavia Garcia, Katia Grubisic, Frantz Benjamin, Selma Tannouche Bennani et Soheir Fouzat. (Dimanche 15 novembre, 17 h)

Pour la programmation complète, rendez-vous à bit.ly/2UidnOz