Lire pour se sentir mieux

Un livre fait appel à notre imaginaire, mais aussi à nos émotions.
Photo: iStock Un livre fait appel à notre imaginaire, mais aussi à nos émotions.

Ce texte fait partie du cahier spécial Le petit D

Lire fait du bien. Parce qu’un livre fait appel à notre imaginaire, mais aussi à nos émotions. Parce qu’on a le sentiment que les personnages nous ressemblent, que ce qu’ils vivent est le reflet de ce que nous vivons. Il suffit parfois d’une seule phrase qui nous reste dans la tête ou dans le coeur… Se sentir bien, ou mieux, c’est ce qu’on recherche tous, à n’importe quel âge, mais peut-être encore plus à 12, 15 ou 17 ans. Métropolis bleu te propose sur sa plateforme Mieux-être des lectures, des vidéos, des suggestions d’écriture et de l’information sur différentes réalités. Tes frères et soeurs plus petits et tes parents en trouveront aussi juste pour eux. Voici ici quelques livres pour toi.

1. La fille seule dans le vestiaire des garçons

Hubert Ben Kemoun, Flammarion, 2013

Tout commence par un baiser, comme une chance, une promesse pour Marion. Une aubaine pour une jeune fille toujours si maladroite avec lesgarçons. Mais ce baiser va faire de savie un enfer. Peu à peu, la honte laissetoute la place à la rage, et Marion prépare sa vengeance. Sans réfléchir aux conséquences de ses actes…

2. Jeanne Moreau a le sourire à l’envers

Simon Boulerice, Leméac, 2013

Léon semble n’avoir qu’un drame dans la vie : une chevelure pleine de pellicules. Pour un gars de 15 ans, c’est l’équivalent de la lèpre. Heureusement, il y a Léonie, sa correspondante de Lévis, qui dit le trouver beau sur ses photos. Depuis leur rive sud respective, l’une de Montréal et l’autre de Québec, Léon et Léonie s’écrivent de longues lettres qu’ils s’envoient par la poste. Cela paraît un peu « dépassé », tout comme la passion d’Antoine, le grand frère de Léon, pour les films de la Nouvelle Vague qu’il regarde en boucle.

3. C’est juste une joke

Nadia Bellehumeur, Les Z’ailées, 2016

Depuis qu’il est au secondaire, Antoine sent que les choses sont différentes. Bien que sa vie se porte généralement bien, une ombre est toujours là : Zach. Monsieur parfait a jadis été son meilleur ami, mais les choses ont changé. Antoine a l’impression que Zach le provoque et qu’il fait tout pour lui faire sentir qu’il n’est pas à la hauteur.

4. Ce que j’ai oublié de te dire

Joyce Carol Oates, Albin Michel, 2014

Ce n’était pas comme si elle ne nous avait pas prévenues. Ce n’était pas comme si elle ne nous y avait pas préparées. Nous savions que quelque chose n’allait pas ces derniers mois. Mais Tink n’a pas vraiment disparu. Tink est partie et, pourtant, elle est là quelque part, même si nous ne pouvons pas la voir.

Écrire pour s’exprimer

Dans la section Mieux-être du site du festival Metropolis bleu, tu trouveras aussi des suggestions d’écriture à partir d’extraits de romans traitant de différents sujets. Si tu as envie de t’exprimer.