Journ** d* la po*si*

Photo: Eitan Abramovich Agence France-Presse

Dans la file

à la pharmacie

Une petite fille

de huit ans

demande à son père :

Papa, penses-tu que je vais attraper le Corominus ?

Il rit et répond :

Pas de danger ma puce

Tu n’attraperas jamais le Corominus.

*

De ma fenêtre de salon

Je vois deux outardes

sur le terrain au loin

Elles sont belles

Leurs plumes brillent

comme deux outardes

comme deux outardes

qui reviennent du Car Wash

C’est deux outardes neuves.

 *

Le sentiment de peur

d’attraper un virus

Je le vis depuis mes cinq ans

Avec le rhume

La grippe

Je me souviens de ma mère

et de mon père

dans la petite pièce

J’étais p’tit

J’avais six ans

Je jouais avec des jouets

sur une table

Il y avait Cookie Monster

sur un skateboard

Ou c’était peut-être Barney

Ouais je pense que le jouet

était mauve

Je faisais faire des ollies à Barney

pendant que mes parents

pleuraient

Je ne comprenais pas pourquoi

Mes poumons

La fibrose kystique

Je ne savais pas c’était quoi

Je ne savais pas que mon père

me crierait jusqu’à l’âge de 18 ans:

CHRISTOPHE ! CHRISTOPHE !

Quand je passerais

devant la porte ouverte

de l’entrée

et que je n’avais pas

mon manteau d’hiver

I love you, you love me

We’re a happy family

With a great big hug

Daniel Bélanger

m’a ajouté sur Instagram

Je pense que je peux

mourir en paix

Non c’est pas vrai

Je ne veux pas mourir

tout de suite

J’ai un ordinateur à réparer

Aujourd’hui

C’est la Journée mondiale

de la poésie

et la lettre E

de mon clavier

ne fonctionne plus

Il y a quelques semaines

Je me rends chez Apple

Ça me prend une heure et demie

Je ne suis pas du coin

Il est 15h42

et je vois déjà la Lune

Ils ont laissé une jeep

sur la Lune

Est-ce que je peux

aller la chercher ?

Le technicien

envoie un jet d’air

avec une bonbonne

Et répare mon ordi

en trente secondes

Aujourd’hui

La poésie québécoise

n’a jamais été aussi florissante

et diversifiée

Les maisons d’édition

Les publications

Oui bien sûr

mais surtout :

Les poètes qui écrivent

en cachette

Les poètes qui n’ont pas publié

Les poètes qui lisent

dans les micro ouverts

Un peu partout au Québec

Les poètes de six ans

De quinze ans

De trente ans

De quatre-vingts ans

Les poètes qui n’écrivent pas

Les poètes qui ne parlent pas

Les poètes qui pensent

qui ne sont pas des poètes

Cette journée est à vous

Cette journée

est juste à vous.

*

Quand je reviens

de chez Apple

Ma lettre E

ne fonctionne plus à nouveau

J’achète une bonbonne d’air comprimé

dans un magasin d’informatique

mais ça ne fonctionne toujours pas

Quelques jours plus tard

Je retourne chez Apple

et je tombe sur le même gars

Il a un regard sévère

Il me fixe

Il me dit :

T’ s-tu sûr

Qu t’as

pass r d l’air

d ssus ?