Le slow

Photo: iStock

J’ai beau chercher

Ton cœur n’est pas là

À l’épicerie

Je suis content

J’achète trois cannes de bouillon de poulet

pour cinq piasses

Et ton cœur n’est pas là

J’ai beau chercher

Je ne me souviens plus

de la dernière personne

qui m’a coupé les cheveux

J’ai beau chercher

Sur Internet j’ai le choix entre

Une tumeur au cerveau

ou une migraine

Louis Vuitton a acheté

Le deuxième plus gros

diamant au monde

J’ai beau chercher

Je ne trouve jamais

de diamant par terre

J’ai peut-être

Un diamant dans la tête

J’ai peut-être

Un diamant derrière l’œil

J’ai beau chercher

Tes yeux sont loin

Tes yeux c’est

Un trou dans la neige

et un de mes pieds

est pogné dedans

C’est vrai

Regarde mon pied

Regarde mon cœur

Regarde nos dents

C’est loin c’est

Notre première neige

Toutes nos promenades

après le souper dans le quartier

Je m’ennuie de ça

Tous les gens qui éclairent

l’intérieur de leurs maisons

avec des lumières froides

Vous êtes fous

J’ai beau chercher

Ton cœur n’est pas là

Je prends du Naproxen

pour mon pied

Je peux marcher

à côté de toi à l’épicerie

C’est un luxe

Combien de temps

peut-on garder les yeux fermés

sans faire peur aux gens ?

J’ai beau chercher

Je ne sais pas

J’ai beau chercher

Je ne trouve plus ton diadème

Les promenades à vélo

Les terrains de banlieue

au mois d’août

La lumière

La fin de l’été sur tes jeans

C’est loin c’est

L’ophtalmologiste

qui veut me rentrer

une tige de métal dans l’œil

pour déboucher

mes sacs lacrymaux

Je lui demande :

Est-ce que c’est à cause du diamant ?

Il me dit :

Hein ?

J’ai beau chercher

Je ne trouve plus

mon bouillon de poulet

C’est pas grave

Il me reste

toutes les migraines du monde

Pour te dire :

Je t’aime poulet

J’ai beau chercher

Je ne me suis jamais habillé

pour aller à un bal

Je t’aurais invitée c’est sûr

Combien de temps

peut-on garder les yeux fermés

sans faire peur aux gens ?

Je ne sais pas

Quand j’ai mal au pied

Je pèse trois cents grammes

Je suis debout sur tes mains

Je suis habillé

en veston-cravate

sur tes mains

Je danse un slow

tout seul sur tes mains

Et je ne trouve plus ton diadème

Mais je sens ton cœur

dans mes pieds

Je sens

la lumière

de tes jeans même en février

Tout est prêt

Je t’attends pour notre slow

Je pelte

la neige sur ta paume

Je pelte chaque fois

que tu m’envoies la main

Je pelte

toutes les neiges

de toutes tes mains.