Elijah Betz, le renne (punk) d’Angleterre

Drôle d’histoire de Noël, qui n’en est pas vraiment une, que ce récit d’émancipation d’Elijah Betz, un renne du père Noël qui se rebelle et part à Londres, avec l’ambition de former un groupe de punk en cultivant l’apparence et l’attitude rebelles qui vont de pair… Et finit par trouver que tous ceux qu’il côtoie et les lieux qu’il fréquente ne sont « pas très punk ». Le succès de sa formation avec une bande de musiciens « pas très punk » le ramènera par un « souverain » hasard à ses origines. Cette sympathique fable sur la quête d’identité, bourrée de références amusantes à la culture punk, propose par la bande une virée dans quelques lieux emblématiques de la ville qui l’a vue naître. De quoi prolonger l’expérience de lecture dans d’autres documents consacrés à la capitale anglaise et pour certains parents, sortir des boules à mites leurs musiques d’adolescence…

 

Elijah Betz, le renne (punk) d’Angleterre

★★★

Hélène Gloria et Olivier Chéné, D’eux, Sherbrooke, 2019, 48 pages (à partir de 5 ans)