11 matous dans un sac

La maison d’édition Le Lièvre de Mars poursuit magnifiquement sa mission de donner une nouvelle vie à des classiques de la littérature jeunesse d’ailleurs méconnus chez nous avec ce petit conte irrévérencieux et charmant, le quatrième d’une série d’albums du Japonais Noboru Baba parus entre 1967 et 1996 et qui ont été adaptés pour la scène et les écrans. On y suit les aventures périlleuses d’une bande de chats pas tellement prudents ni obéissants, qui, à force de ne pas écouter les consignes, se retrouvent esclaves d’un monstre rieur. Leur entêtement à ne pas suivre les règles leur sera finalement salvateur… Le récit, habilement construit malgré les répétitions et son caractère hautement prévisible, est admirablement servi par des illustrations en apparence assez brouillonnes, mais plus généreuses et complexes qu’elles n’y paraissent. Voilà un titre qui fait le bonheur des minets bibliophiles d’âge préscolaire, qui demanderont qu’on leur relise souvent, souvent.

 

11 matous dans un sac

★★★★

Noboru Baba, Le Lièvre de Mars, Varennes, 2019, 52 pages (pour les 2-6 ans)