Verdun dans le respect du décorum, Daniel Rolland et Sylvain Champagne

Arrondissement de Montréal, Verdun tire son nom de Saverdun, petite ville française où naît Zacharie Dupuis, à qui l’on concède un fief en 1671 près des rapides de Lachine. Aux descendants des pionniers de la Nouvelle-France se joignent des ressortissants des îles Britanniques. Mais le curé Joseph-Arsène Richard (1859-1945), né près de Joliette et de souche acadienne, est pour Verdun ce que « le curé Labelle fut pour les Laurentides », soulignent les auteurs avec raison en présentant de multiples photos d’époque. Favorisant langue française et prospérité socio-économique, Richard y attire de nombreux Acadiens du Québec et des Maritimes. Rue Wellington, nommée en l’honneur du vainqueur de Napoléon pour plaire aux anglophones, se dresse sa flamboyante église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, secret rappel onirique de la tragédie acadienne et de la dure condition ouvrière québécoise.

Verdun dans le respect du décorum

★★★ 1/2

Daniel Rolland et Sylvain Champagne, GID, Québec, 2019, 208 pages