Les Chronokids tome 6, Zep, avec Stan et Vince

Et c’est reparti pour d’autres voyages spatio-temporels avec les Chronokids. Marvin n’a qu’à faire tip ! tip ! sur son smartphone spécial : une date, un lieu, et hop ! Sa soeur Adèle et lui font le grand saut. Préhistoire, Far West, c’est au choix. Ils s’ennuient au bal ringard du 14 juillet ? Qu’à cela ne tienne, les voilà en 1789, des fois qu’on s’y amuserait. En fait, c’est le lecteur qui s’amuse ferme, car Zep, comme avec son Titeuf, manie en as la logique enfantine, et les marmots téléportés comprennent tout de leur point de vue : « La prise de la Bastille ! Tu vois ! S’il y a une prise, c’est qu’il y a de l’électricité !!» Marvin va ainsi causer basket et stratégie avec Napoléon, ou chercher en Mai 68 des pavés pour en offrir à son papa qui veut aménager une allée jolie, ou alors c’est Adèle qui rencontre Gandhi et fait sienne sa pensée : « Le sage doit toujours garder son calme… sauf avec les têtes de bouse ! » Tip ! Tip !

Les Chronokids tome 6

★★★★

Zep, avec Stan et Vince, Glénat/Tchô, 2018, 48 pages

À voir en vidéo