Les grandes heures de l’histoire

Le pari de ce livre est d’agencer une centaine de faits politiques, militaires, culturels et sportifs, parfois méconnus, selon l’heure à laquelle ils sont survenus. L’espace temporel est vaste : de la bataille de Salamine (480 av. J.-C.) à l’attaque du Bataclan, le 13 novembre 2015. L’approche, originale, conduit « à revisiter la longue durée de l’histoire à la lumière de la courte […] durée des heures. » Ainsi, l’heure d’un événement, telle la mort de saint Louis, la même que celle du Christ, peut mener « au coeur d’un réseau de significations riches et complexes ». L’heure peut aussi déterminer l’événement. Ainsi, à 9 h 3, le 11 septembre 2001, un second avion s’écrasa sur le World Trade Center, entraînant le monde dans une nouvelle ère. Assorti d’une abondante iconographie et d’extraits de documents, ce livre nous en apprend peu sur les faits les plus connus qu’il présente, mais il montre que l’histoire peut s’écrire autrement que selon l’ordre chronologique.

Les grandes heures de l’histoire

★★ 1/2

Marion Godfroy-Tayart de Borms, Jean-Marie Guillouët et Jean-Pascal Gay, Gründ, Paris, 2018, 279 pages