La parution du «Survenant», événement historique

La parution en 1945 du roman Le Survenant, de Germaine Guèvremont, sera désormais un « événement historique » au Québec, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Profitant de la journée « Le 12 août, j’achète un livre québécois », la ministre de la Culture, Marie Montpetit, en a fait l’annonce dimanche, décrivant l’ouvrage comme « une oeuvre phare de la littérature québécoise ». « Le Survenant est un roman qui dépeint avec verve la réalité rurale d’une certaine époque. Mme Guèvremont a su s’imposer comme femme de lettres, posant un regard plein d’humanité sur la société », dit-elle. Le roman raconte comment la communauté d’une petite ville du Québec a été bouleversée par l’arrivée d’un étranger. Traduite dans plusieurs langues, l’œuvre a valu à son auteure de nombreux prix et fut adaptée à la radio, à la télévision et au cinéma.