Rachel Leclerc reçoit le prix Hervé-Foulon

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

Noces de sable, de Rachel Leclerc, publié en 1995 chez Boréal, a été ramené au bon souvenir du présent le 14 juin, avec l’attribution du prix Hervé-Foulon, qui vise à « souligner l’excellence d’une oeuvre oubliée ou négligée ». Fiction poétique ancrée dans la Gaspésie des années 1830, l’objet littéraire parle de l’exploitation des pêcheurs au XIXe siècle, de dette et d’héritage. Un récit « envoûtant », « passant du physique au spirituel », écrivait Jacques Allard dans les pages du Devoir à la sortie du bouquin. Le prix Hervé-Foulon, lié à une bourse de 5000 $, était remis pour la sixième année par le Groupe HMH, en partenariat avec les Correspondances d’Eastman. Monique Larue, pour Copies conformes (Boréal), et Madeleine Ouellet-Michalska, pour L’été de l’Île de Grâce (L’Hexagone), étaient également dans la course.