Le prix Jacques-Brossard remis à Karoline Georges

Photo: Pedro Ruiz Le Devoir Karoline Georges

De synthèse, la sombre fable de Karoline Georges sur l’obsession de l’image, a obtenu le prix Jacques-Brossard 2018 vendredi soir. Le jury de ce prix, qui récompense la meilleure production annuelle pour adultes dans le domaine de la science-fiction, du fantastique et de la fantasy, a salué la « précision et la clarté du style » de l’écrivaine de Sous béton et d’Ataraxie. Un style, note-t-il par ailleurs, « limpide, presque léger malgré la profondeur du propos, la délicatesse et la sensibilité dans l’expression des émotions les plus vives ». Tout cela en évitant les clichés et en renouvelant le genre. Publié chez Alto, De synthèse a été préféré au Maître Glockenspiel (VLB éditeur) de Philippe Meilleur et à deux nouvelles de Pascal Raud, tous deux finalistes de cette édition ayant rallié 61 candidatures. Doté d’une bourse de 3000 $, le prix Jacques-Brossard relève de la corporation Passeport pour l’imaginaire.