Debout, Rose McGowan

L’autobiographie de l’actrice Rose McGowan, star qui a semé les germes du mouvement #MeToo en dénonçant pour agression sexuelle le producteur de films Harvey Weinstein, se dévoile ici comme un manifeste. Ce douloureux cri du coeur est plus qu’un règlement de comptes à l’égard de celui qu’elle décrit comme « Le Monstre », mais une dénonciation tous azimuts des dérives d’Hollywood et de son caractère toxique. Un milieu qu’elle assimile à une secte, une mafia, un clan tissé serré qui ferme les yeux sur ses propres démons, protège les « monstres » et nourrit les fantasmes tordus d’une jeunesse qui s’y abreuve. McGowan pose un regard acerbe sur cet univers du paraître qui a tout fait pour la formater et faire fondre son identité. Ce livre coup-de-poing rejette les miroirs tendus par Hollywood, un milieu qu’elle juge responsable de l’émulation de la culture du viol sur les écrans. Un pavé qui révèle ce que cache le vernis du monde des stars. Nécessaire.

Debout

★★★

Rose McGowan, HarperCollins, 2018, 249 pages